Nouveaux animaux de compagnie

Les NAC, ces petits animaux qui ne sont pas des jouets

 

  • Il est important de respecter les instincts primitifs de chaque espèce. Prenez le temps de bien vous renseigner sur ses besoins avant de vous décider.
  • Adaptez l’environnement de votre animal en fonction de ses capacités et de ses activités naturelles.Veillez à donner toujours une alimentation faite pour l’animal devenu domestique.
  • Sortez le de sa cage au moins 2h par jour et profitez en aussi pour nettoyer sa cage, une bonne hygiène est cruciale pour sa santé.

Des spécificités innées à respecter

 

  • Les proies ont besoin de pouvoir se cacher, une petit abri sera le bienvenu.
  • Les prédateurs ont besoin de veiller et de chasser. La hauteur peut leur amener la vision d’ensemble nécessaire à l’appréhension de ses proies.
  • S’ils sont fait pour la fuite, permettez leur de bouger. Un lapin par exemple est fait pour sauter, en hauteur mais aussi en longueur…
  • S’il est fait pour stocker, comme le hamster, il va avoir besoin de faire des réserves. Dans sa cage permettez lui de pouvoir s’aménager son garde manger.

Généralités 

 

  • La taille de la cage doit être en adéquation avec celle de l’animal afin que celui ci ne soit pas trop à l’étroit au bout de quelque mois.
  • Pour les poissons et reptiles, n’hésitez pas à demander conseils avant de vous lancer, les conditions de vies sont très différentes d’une espèce à une autre et le manque d’expérience peut avoir des conséquences dramatiques.

NE RELACHEZ JAMAIS VOS ANIMAUX DANS LA NATURE